Sep
30
2011
Jacques Remond

Trois badges du respect pour les collégiens de Vento

Date : le vendredi 30 septembre 2011
Lieu : les jardins Biovès à Menton.
Participation : 200 collégiens de 6e et de l’Unité Locale d’Inclusion Scolaire (ULIS).
Encadrement : une équipe pédagogique forte de 25 personnes.
Au programme, 9 ateliers du Respect : les 7 premiers portaient sur des matières enseignées au collège (mathématiques, sciences et vie de la terre, français, anglais, éducation sportive, histoire et géographie, vie scolaire) ; les deux derniers étaient tenus par des associations partenaires (L’AMA – action humanitaire de Mme Isabelle Falorni et L’APPESE – respect de l’environnement avec M. René Fiaschi).

Les 200 élèves de 6e du collège Vento dans les jardins Biovès à Menton, réunis sur le thème de la charte du respect de Solidarsport… une attraction !

Le «Petit Bonhomme avec un cœur sous le bras» – emblème de Solidarsport -, a fait sensation à Menton lors de «La journée du respect» organisée par le collège Vento le vendredi 30 septembre de 9h30 à 15h30 dans les jardins Biovès.
Le principal M. Jacques Boutou souhaitait donner à cette action la plus grande visibilité, «Pour montrer tout le travail citoyen qui est fait par l’Education Nationale»… il a été plus que servi ; de tous côtés les passants et promeneurs n’ont cessé de s’arrêter pour questionner, s’informer «Mais en quoi tenaient tous ces attroupements de jeunes au milieu des pelouses et des fleurs ?».
Là, en plein centre ville de Menton, au pied du Palais de l’Europe et à deux pas du Casino !
«A décliner les valeurs du «Respect» sur les 7 items de la Charte de Solidarsport leur a répondu en toute simplicité Mme Cassandre Elemento, la conseillère générale d’éducation, grande pièce maîtresse de toute l’organisation.
Le but était pour chaque équipe de récolter tout au long d’un parcours citoyen 7 pièces de puzzle correspondant aux 7 valeurs de Solidarsport.
Pour en final, dessiner sa participation en complétant le cœur du «Petit Bonhomme» sur un grand visuel.
Ce que les élèves de Vento on fait avec un réel enthousiasme.

Encourager les bons comportements

C’est M. Richard Conte, membre du conseil d’administration de Solidarsport qui a remis le Trophée du Respect - une superbe céramique faite main par des potiers de Vallauris - à M. Jacques Boutou en compagnie de Mme Claudette Rebaudo, adjointe au Maire de Menton et de Mme Cassandre Elemento, conseillère générale d’éducation.

Et cette première journée n’a été qu’un début.
Le jeudi 13 octobre à 16h30, dans le collège même les élèves et les parents ont été invités pour une Remise des Prix.
Le collège Vento s’est vu honoré de la superbe céramique «Au petit bonhomme avec un cœur sous le bras» faite mains par des artistes de Vallauris, et grand trophée gagné par tous les établissements qui partagent la dynamique de Solidarsport.
Puis avec une certaine solennité, les élèves ont reçu chacun un badge marquant leur participation à la journée du 30 septembre 2011.
«En cette occasion, cela est leur tout premier badge» précise Cassandre Elemento, qui poursuit «Ensuite, en fonction de leur comportement jusqu’à la fin de la troisième, ils pourront en recevoir deux autres. Un Comité de suivi va être mis en place parmi notre équipe pédagogique. Il sera notamment très attentif au respect du règlement intérieur du collège, à leur engagement, comme celui de se présenter pour être délégués de classe. Les badges viendront quant à eux, concrétiser les efforts réalisés par l’élève au cours des quatre années passées au collège. Nous entendons valoriser les bons comportements».

Le collège Vento a décidé de valoriser les comportements des collégiens par trois badges différents… «l’or» étant bien sûr la marque d’excellence.

Pour Mme Elemento, c’est la possibilité d’établir un dialogue avec les collégiens à un âge des grands changements «Avec l’adolescence, le collège est souvent le moment où l’on voit apparaître certains comportements que les enfants n’avaient pas présentés auparavant. Nous pourrons ainsi en parler ensemble, chercher à comprendre pourquoi, par exemple, un élève devient agressif, et apaiser des tensions».

De gauche à droite, Evelyne Bassingha (Association APPESE), Cassandre Elemento, Etiennette Boutou, Isabelle Falorni (AMA), Isabelle Brulé, Jacques Boutou, Claudette Rebaudo, Richard Conte, Mme Caserio.

Flux RSS des commentaires sur cet article | TrackBack URI

Envoyer une réponse

*