May
18
2010
Jacques Remond

Quand le sport est un partage

En partenariat avec l’association Solidarsport, l’IEM Rossetti a réuni au Parc Charles Ehrmann 250 jeunes sur les valeurs du Respect et du dépassement de soi

« C’est un moment magique pour tous nos jeunes !» Sylvie Faessel enseignante à l’IEM Rossetti déborde d’enthousiasme le long de la ligne de touche et ne cesse de gesticuler, de donner des consignes, d’encourager, de crier, de sauter, de regarder sa montre.
Nous sommes à deux minutes du terme de la finale du tournoi de football organisé au Parc Charles Ehrmann dans le cadre de la 2e Journée «Sport et Partage» mis en place par l’IEM Rossetti avec la participation de l’IME Les Hirondelles, l’EEAP Henri Germain Fondation Lenval, l’IES Clément Ader, l’IME Henri Matisse, le collège Duruy et le lycée Pierre Sola.
Sont là, 250 filles et garçons de tous âges, des jeunes en situation de handicap et des jeunes valides réunis autour des valeurs de la Charte du Respect par le partenariat noué avec l’association Solidarsport.
Sylvie Faessel avoue « Qu’elle ne connaissait pas le football »… ou plutôt «Qu’elle n’aimait pas du tout»… mais, en l’instant présent tout a changé « Autour d’un tel état d’esprit, je me suis prise au jeu ! ».
Sylvie Faessel est le coach d’Auxerre, qui vient d’ouvrir le score face à Marseille et de prendre une option sur la victoire.
Pour la beauté du jeu, ici pas de demi-mesure ; en la circonstance chacune des équipes s’est donné le nom d’un grand club du championnat de France de ligue 1.
La sélection de Sylvie Faessel n’est pas cotée au box office… mais, il y a un cœur « Gros comme ça ».
Avec Neida et Jennifer, deux collégiennes de Duruy, accompagnées de Sabri ; avec Nathan, Vincent et Lucas de l’IEM Rossetti, avec Daouda et Faoussi de l’IES Clément Ader.
1-0, c’est terminé, les vainqueurs laissent éclater leur joie… et courent aussitôt serrer la main de leurs adversaires. Dans ce match, il n’y a pas eu un seul coup franc, pas un seul mauvais geste, pas une seule parole déplacée !
Battu, même l’entraîneur de Marseille Alain Martin-Valet est heureux « D’entrée, il s’est installé une solidarité naturelle et un respect mutuel entre tous ces jeunes pourtant d’horizons si divers … le partage a été immense ».

Un mélange de fierté et d’humilité

Quelle leçon de vie que cette journée « Sport et partage » !
Avec à chaque instant et dans chacun des ateliers proposés (basket et courses en fauteuil, lancer de vortex, jeu de quille, foot) d’énormes moments de courage et de dépassement de soi.
Avec en toile de fond un mélange de fierté pour les uns et d’humilité pour les autres.
« Nos camarades handicapés nous ont battu dans bon nombre d’ateliers » reconnaît Axel, élève de 5e du collège Duruy, alors que Vera-Laure avoue « Je n’ai rien gagné… mais, l’essentiel n’était pas là, nous avons passé un moment tellement enrichissant ensemble».
Ensemble et main dans la main, cela a été l’apothéose de cette journée lorsque fut lancée la course relais « Souvenir Jean-René Bistoni».
Sur la piste d’athlétisme étaient engagés pêle-mêle, les 150 organisateurs et accompagnateurs, les 250 jeunes en situation de handicap et valides.
Et chaque passage de témoin fut un fort moment d’émotion.
Cette journée de fête remarquablement orchestrée par Alexi Luggi, avec le concours des secouristes de la FFSS se terminait en apothéose au moment de la remise des prix lancée par M. Yvan Serrecombe en présence des footballeurs de l’OGCN, Lionel Letizi et Ismaël Gace.
C’était l’occasion pour M. Serna, le président des PEP de lancer un souhait « Il faudrait que ce type de manifestation ait lieu deux ou trois fois dans l’année ».

Les deux finalistes d’un tournoi de football placé sous le signe du « Partage ».

La remise des récompenses en présence de MM. Serna président des PEP, Yvan Serrecombe directeur adjoint de l’IEM Rossetti et des footballeurs Lionel Letizi et Ismaël Gace.

«   »

Flux RSS des commentaires sur cet article | TrackBack URI

Envoyer une réponse

*